Rencontres du Concours général

La vingt-et-unième rencontre du Concours général aura lieu à Paris le dimanche 21 avril 2013. Elle sera animée, en chansons, par notre consœur Céline Pruvost.

Lancées en juin 2005, les Rencontres du Concours général se veulent avant tout une occasion supplémentaire de contacts informels et conviviaux entre les membres de notre association, autour de l’intervention d’un de nos collègues sur un thème d’actualité, suivie d’un débat et d’un verre amical. Ces Rencontres ont souvent eu lieu dans le Grand Parloir du lycée Louis-le-Grand, siège de notre association, et dont le proviseur, M. Joël Vallat, a souvent très aimablement mis à notre disposition les grand et petit Parloirs.

Les Rencontres passées ont généralement réuni une centaine de consœurs et de confrères. Elles ont porté sur les thèmes suivants :

  • Visite de la ville de Metz (Christian Albecker, lauréat du Concours général en géographie – 1972);
  • Le concerto « à la mémoire d’un ange » et le concerto de chambre pour violon, p iano et treize instruments à vents d’Alban Berg (Julien Szulman, Premier prix de violon du Conservatoire national supérieur de Paris, lauréat du Concours Long-Thibaud, lauréat du Concours général en mathématiques – 2002);
  • L’essor des télécommunications mobiles (Philippe Dupuis, lauréat du Concours général en mathématiques – 1949, Jean-Claude Jeanneret, lauréat du Concours général en mathématiques – 1972 et Jacques Achard, lauréat du Concours général en russe – 1977)
  • Visite de la ville de Strasbourg (Christian Albecker, lauréat du Concours général en géographie – 1972);
  • Google, aventure technique et commerciale, du point de vue d’un historien (Patrick Fridenson, normalien, directeur d’études à l’École des Hautes études en Sciences sociales, directeur de la revue le Mouvement social et rédacteur en chef de la revue Entreprises et Histoire, lauréat du Concours général en histoire – 1959 et 1960);
  • La République a-t-elle besoin de savants ? (Philippe Lazar, polytechnicien, ancien directeur général de l’INSERM, ancien président de l’IRD, directeur de la revue Diasporiques, lauréat du Concours général en thème latin – 1952);
  • Visite du siège de l’UNESCO (Philippe Ratte, Chef de la Section Communication, information et publications de l’UNESCO, au secteur de la culture);
  • La sonate pour violon seul, dernière œuvre achevée de Bartók (Julien Szulman, Premier prix de violon du Conservatoire national supérieur de Paris, lauréat du Concours Long-Thibaud, lauréat du Concours général en mathématiques – 2002);
  • Visite du Conseil d’État (Terry Olson, maître des requêtes au Conseil d’État, maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, lauréat du Concours général en histoire – 1975);
  • Le big bang et les controverses empoisonnées qui l’entourent (Jean-Claude Pecker, Membre de l’Institut, Professeur honoraire au Collège de France, ancien élève de l’École Normale Supérieure, lauréat du Concours général en dessin – 1939);
  • Les années pionnières de l’informatique (Jean-Jacques Duby, Président de notre association, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, Professeur des Universités, puis responsable de la Recherche et Développement à IBM, Directeur scientifique au CNRS et Directeur général de Supelec, lauréat du Concours général en mathématiques – 1955 et 1956 ainsi qu’en physique – 1956);
  • Le secrétariat général du gouvernement au cœur du fonctionnement de l’État (Christiane Labalme, ancien chef du service législatif au secrétariat général du gouvernement, lauréat du Concours général en économie – 1977);
  • Quel avenir pour l’Union européenne ? (Gilles Briatta, directeur de la coopération européenne au ministère des affaires étrangères, lauréat du Concours général en philosophie et en sciences économiques et sociales – 1977);
  • Comment peut-on encore être écrivain ? (Marc Lambron, conseiller d’État, écrivain, lauréat du Concours général en composition française – 1973);
  • Les entreprises françaises face à la mondialisation (Philippe Camus, co-gérant du groupe Lagardère, ancien co-président de EADS, lauréat du Concours général en physique – 1965);
  • Avantages et limites de la communication d’entreprise (Anne Méaux, présidente d’Image Sept, lauréate du Concours généralen version latine – 1970);
  • Le Parlement sert-il encore à quelque chose ? (Hervé Mariton, député de la Drôme, lauréat du Concours général en russe – 1974);
  • La loi de séparation des églises et de l’État a cent ans : retour sur un siècle de laïcité à la française (Terry Olson, maître des requêtes au Conseil d’État, maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, lauréat du Concours général en histoire – 1975);
  • L’action du G8 et des institutions internationales en faveur du développement (Xavier Musca, Directeur général du trésor et de la politique économique au ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, lauréat du Concours général en histoire – 1976);
  • Le rôle des médias dans la société (Alain-Gérard Slama, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris et éditorialiste au Figaro, lauréat du Concours général en version latine – 1958).

Nouveau site internet

Ce nouveau site de l’Association des Lauréats du Concours Général remplace l’ancien site qui, mis en ligne il y a vingt ans et bien que constamment amélioré, n’était plus adapté à la diversité des terminaux modernes. Toutes les pages de l’ancien site ont été transférées sur le nouveau et les requêtes vers ces pages sont automatiquement redirigées. Si malgré tout vous constatez une erreur ou anomalie de fonctionnement, veuillez la signaler à webmaster [arobase] concoursgeneral.org

Recherche

Introduction

Bienvenue! Bienvenue sur le site consacré au Concours général des lycées et des métiers, réalisé par l'Association qui en regroupe les lauréats. Vous trouverez dans les pages suivantes des informations sur le Concours général et sur notre Association. Si vous avez des remarques à faire, des suggestions à proposer, merci de les envoyer à notre adresse secretariat [arobase] concoursgeneral.org. Si vous êtes lauréat du Concours général, ne manquez pas de consulter les pages consacrées à l'Association. N'oubliez pas que celle-ci vous rendra des services d'autant meilleurs que vous serez plus nombreux à y adhérer fidèlement. Et n'hésitez pas, surtout si vous êtes au loin, à utiliser le service Nouvelles des Confrères que nous espérons rendre vivant grâce à ce site.