Sujets

Sujets du Concours général des lycées

Cette page présente des sujets ou résumés de sujets des sessions passées du Concours général des lycées (à l’exception des sujets de langues qu’il est possible de consulter ici).

Pour consulter des sujets plus anciens (antérieurs au XXème siècle), veuillez cliquer ici.

Pour consulter les sujets du Concours général des métiers, veuillez cliquer ici.

Composition française

  • 2016: « Tout amoureux de l’humanité ne manque jamais, en de certaines matières qui prêtent à la déclamation philanthropique, de citer la fameuse parole: Homo sum; nihil humani a me alienum puto. Un poète aurait le droit de répondre: Je me suis imposé de si hauts devoirs, que quidquid humani a me alienum puto. Ma fonction est extra-humaine! » (Charles Baudelaire)
  • 2015: « On n’est pas écrivain pour avoir choisi de dire certaines choses mais pour avoir choisi de les dire d’une certaine façon. Et le style, bien sûr, fait la valeur de la prose. Mais il doit passer inaperçu. Puisque les mots sont transparents et que le regard les traverse, il serait absurde de glisser parmi eux des vitres dépolies. » (Jean-Paul Sartre)
  • 2014: « L’idéal n’est fécond que lorsqu’on y fait tout rentrer. C’est un travail d’amour et non d’exclusion. » (Flaubert)
  • 2013: « Le poème est le nom trouvé. Le faire-corps avec la langue est le poème. Pour procurer une définition précise du poème, il faut peut-être convenir de dire simplement: le poème est l’exact opposé du nom sur le bout de la langue. » (Pascal Quignard)
  • 2012: « Le mauvais romancier – je veux dire le romancier habile et indifférent – est celui qui essaie de faire vivre, d’animer de l’extérieur, et en somme loyalement, la couleur locale qui lui paraît propre à un sujet, lequel il a jugé ingénieux ou pittoresque – le vrai est celui qui triche, qui demande au sujet avant tout, et par des voies obliques et imprévues, de lui rouvrir une fois de plus l’accès de sa palette intime, sachant trop bien qu’en fait de couleur locale, la seule qui puisse faire impression, c’est la sienne. » (Julien Gracq) – Rapport du jury
  • 2011: « En littérature, il ne faut pas faire le beau. » (Joseph Joubert) – Rapport du jury
  • 2010: « Au-delà de ce qui se donne pour la réalité, un monde plus juste, plus authentique, valable pour tous, est enfoui dans l’ombre et le silence. (…) » (Pierre Bergounioux) – Rapport du jury
  • 2009 (épreuve effective): « Les œuvres puissamment imaginaires ne vont jamais, même les plus noires, sans un rayonnement de joie difficile à définir. » (Henri Thomas) – Rapport du jury
  • 2009 (épreuve annulée): Philippe Forest écrit (Haïkus, etc. Éd. Cécile Defaut, 2008, p. 79): « Il y a dans les vrais livres avec l’évidence même de la vérité dont ils témoignent une épuisable réserve de mystère, de silence, d’énigme. » Vous confronterez à cette affirmation votre propre expérience de la lecture.
  • 2008: « La tension dramatique, c’est la véritable malédiction du roman parce qu’elle transforme tout, même les plus belles pages, même les scènes et les observations les plus surprenantes, en une simple étape menant au dénouement final, où se concentre le sens de tout ce qui précède. Dévoré par le feu de sa propre tension, le roman se consume comme une botte de paille. » (Milan Kundera) – Rapport du jury
  • 2007: « Sans pouvoir dire au juste ce qu’est le théâtre, je sais ce que je lui refuse d’être : la description de gestes quotidiens vus de l’extérieur : je vais au théâtre afin de me voir, sur la scène (restitué en un seul personnage ou à l’aide d’un personnage multiple et sous forme de conte) tel que je ne saurais- ou n’oserais – me voir ou me rêver, et tel pourtant que je me sais être. Les comédiens ont donc pour fonction d’endosser des gestes et des accoutrements qui leur permettront de me montrer à moi-même, et de me montrer nu, dans la solitude et son allégresse. » (Jean Genet)
  • 2006: « Je crains que le poète, poussé par la croyance qu’il est possible d’isoler la poésie et d’en offrir une sorte de parfaite condensation, ne s’expose à quelque grave mécompte. Il anéantit ce qu’il entend purifier. Il chasse un fantôme, une vertu qui tire sa force, son rayonnement, son existence même de la matière, fût-elle vile, qui la supporte, de façon qu’il est aussi dénué de sens de vouloir l’en extraire que d’entreprendre de peindre un sourire sans le visage, sans les lèvres où il se dessine. » (Roger Caillois)
  • 2005: L’auteur contemporain Richard Millet conclut ses « Notes sur le clacissisme » par la formule suivante: « Classique jusqu’à l’ellipse de l’individu dans une gloire de langue ». Vous analyserez puis discuterez cette réflexion en vous appuyant sur votre expérience de lecteur.
  • 2004: « Comme toute œuvre d’art, [le roman] vit d’une entrée en résonance universelle – son secret est la création d’un milieu homogène, d’un éther romanesque où baignent gens et choses et qui transmet les vibrations dans tous les sens. (…) » (Julien Gracq)
  • 2003: « C’est là, en effet, un des grands et merveilleux caractères des beaux livres (…) que pour l’auteur ils pourraient s’appeler « Conclusions » et pour le lecteur « Incitations ». (…) » (Marcel Proust)
  • 2002: « Si toute la vie complexe de bien des gens se déroule inconsciemment, alors c’est comme si cette vie n’avait pas été. » (Léon Tolstoï)
  • 2001: À quoi bon inventer des histoires ?
  • 1999: Ce n’est pas « Pourquoi écrire ? » qui est intéressant, mais « Comment écrire ? » – 1er prix: Dan Arbib
  • 1998: Qu’est-ce qu’une œuvre moderne ? – 1er prix: Yoann Gentric
  • 1996: Faut-il lire aussi entre les lignes ?
  • 1986: « La durée des œuvres est celle de leur utilité, c’est pourquoi elle est discontinue. Il y a des siècles pendant lesquels Virgile ne sert à rien. » (Paul Valéry)
  • 1985: Que veut-on dire lorsque l’on parle du « style » d’un auteur ? – 1er prix
  • 1974: Michel Butor assigne au romancier, « par rapport à la conscience que nous avons du réel » un triple devoir: de dénonciation, d’exploration et d’adaptation. Qu’en pensez-vous ?

Dissertation philosophique, série L

  • 2016: Mal faire
  • 2015: Le besoin des autres
  • 2014: L’ordre des choses
  • 2013: Y a-t-il des limites au droit ?
  • 2012: Être de son temps
  • 2011: Comment voir les choses comme elles sont ?
  • 2010: Qu’est-ce qu’un esprit libre ?
  • 2009: L’art nous détourne-t-il de la connaissance du monde ?
  • 2008: Comment être certain que la vie n’est pas un songe ?
  • 2007: Notre identité dépend-elle du jugement des autres ?
  • 2006: La volonté de tout comprendre est-elle rationnelle ?
  • 2005: Le bien s’impose-t-il de la même manière que le vrai ?
  • 2004: Le droit peut-il faire abstraction de la morale ?
  • 2003: De quelle liberté l’art témoigne-t-il ?
  • 2002: Quelle peut être la force des idées ?
  • 2001: Qu’est-ce qui nous permet de distinguer le réel de ce qui n’est pas lui ? – Rapport du jury
  • 2000: « C’est une sorte de folie d’être sage au milieu des fous » (J.J. Rousseau, Écrits sur l’Abbé de Saint-Pierre) – Rapport du jury
  • 1999: Y a-t-il de l’inconnaissable ? – 1er prix: Jean-Baptiste Grodwohl
  • 1998: Apprend-on à penser ? – 1er prix: Pauline Koetschet
  • 1997: Le mal a-t-il son origine dans l’homme ?
  • 1996: Quelle est la fonction politique de l’utopie ?

Dissertation philosophique, séries ES et S

  • 2016: Le réel est-il ce que l’on croit ?
  • 2015: Le droit à l’erreur
  • 2014: Faut-il toujours saisir l’occasion ?
  • 2013: Peut-on abolir le hasard ?
  • 2012: Le lieu commun – Rapport du jury
  • 2011: Tout vouloir
  • 2010: La science peut-elle se comprendre elle-même ?
  • 2009: L’ineffable
  • 2008: Mes valeurs
  • 2007: La beauté du désordre
  • 2006: La raison face à la déraison – Rapport du jury
  • 2005: Peut-il y avoir des illusions de la liberté ? – Rapport du jury
  • 2004: L’art peut-il nous apprendre ce qu’est la vérité ?
  • 2005: Peut-il y avoir des illusions de la liberté ?
  • 2003: La morale exige-t-elle que le bien coûte plus que le mal ?
  • 2002: Qu’est-ce qu’un peuple ?
  • 2001: Peut-on aimer la vérité sans la connaître ? – Rapport du jury – 1er prix: Guillaume Delaby
  • 2000: Qu’est-ce qu’un maître ? – Rapport du jury – 1ers prix: Dan Arbib et Nora El Qadim
  • 1999: Pourquoi parlons-nous ? – Rapport du jury
  • 1998: La raison peut-elle nous servir de guide ? – Rapport du jury – 1er prix: Nicolas Levi
  • 1997: Serait-il absurde de nier la réalité du temps ?
  • 1987: Autrui est-il plus facile à connaître qu’à respecter ?

Économie – Droit

Géographie

  • 2015: Valoriser ou ménager les milieux français ?
  • 2014: Aménager les territoires français par les réseaux de transport et de communication : échelles, enjeux, acteurs
  • 2012: Dans quelle mesure les territoires de l’innovation sont-ils révélateurs des dynamiques qui animent les espaces productifs français dans le cadre de la mondialisation ?
  • 2011: Les littoraux français entre utilisation et protection
  • 2010: Les mutations récentes des espaces urbains en France ?
  • 2009: Les réseaux français en Europe: Quels enjeux pour l’aménagement du territoire ?
  • 2008: Industrie et dynamiques du territoire français
  • 2007: Les contrastes territoriaux à l’intérieur de l’Union européenne
  • 2006: Dynamiques et nouvelles formes d’aménagement des espaces ruraux en France
  • 2005: Les migrations dans l’espace de l’Union européenne (tourisme exclu): permanences et mutations
  • 2003: La répartition spatiale de la population française et ses dynamiques
  • 2002: Organisation et dynamiques des espaces touristiques en France
  • 2001: Les banlieues des villes françaises
  • 2000: Mutations des marchés et transformations des espaces agricoles en France
  • 1999: Dans quelle mesure les différents aspects de son rayonnement font-ils de la France une puissance mondiale ?
  • 1997: La modernisation des réseaux de transports routiers et ferroviaires et leurs conséquences sur l’organisation de l’espace français
  • 1995: Comment les politiques d’aménagement française et communautaire font-elles évoluer les espaces de faible densité ?
  • 1994: L’attractivité touristique d’une grande métropole et de sa zone d’influence directe – Paris et l’Île de France

Histoire

  • 2015: Guerres et idéologies, des années 1880 à 1991
  • 2014: Les grands comportements politiques (idées, expressions, institutions), en Europe, de la fin du XIXème siècle à la fin du XXème
  • 2013: Croissance économique, crises et sociétés du milieu du XIXème siècle à nos jours
  • 2012: Les chemins de la paix, de la fin du XIXème siècle à nos jours
  • 2011: Les oppositions à la République en France de 1870 à 1940 – Rapport du jury
  • 2010: Les femmes en Europe et aux États-Unis, du milieu du XIXe siècle à la Seconde guerre mondiale – Rapport du jury
  • 2009: Comment, entre 1870 et 1945, les français considèrent-ils l’Allemagne et le peuple allemand ?
  • 2008: La France dans la Première Guerre mondiale: un pays mobilisé ?
  • 2007: L’expression « République de paysans » vous paraît-elle rendre compte des réalités politiques, économiques et sociales de notre pays des années 1880 à la Première Guerre mondiale ?
  • 2006: D’une guerre mondiale à l’autre, fascisme, nazisme, stalinisme : un ou des totalitarismes ?
  • 2005: La France, puissance européenne (1870-1940)
  • 2004: « Tout événement extrême, toute violence paraissaient presque impossibles dans une ère de raison. (…) Cette foi en un « Progrès » ininterrompu et irrésistible avait véritablement, en ce temps-là [la Belle Époque], toute la force d’une religion. » Dans quelle mesure les faits intervenus en Europe de la fin du XIXe siècle à 1939 vous paraissent-ils éclairer ces propos de l’écrivain autrichien Stefan Zweig au début de la seconde guerre mondiale ?
  • 2003: Mutations sociales et évolution de la démocratie en France de 1848 à 1939 ?
  • 2002: États, nationalités et nationalismes en Europe de 1848 à 1939 ?
  • 2001: Dans quelle mesure les mutations des pratiques culturelles du milieu du XIXe siècle à 1939 reflètent-elles l’évolution des sociétés industrielles ?
  • 2000: Qu’est-ce qu’être de gauche en France (1848-1939) ?
  • 1999: Les mutations de la ville à l’âge industriel en Europe et aux Etats-Unis, du milieu du XIXe siècle à 1939.
  • 1998: Dans quelle mesure peut-on parler d’une hégémonie de l’Europe en 1914 ?
  • 1997: Le stalinisme, visées et réalités (1928-1941)
  • 1996: La crise des années 30, une crise de la démocratie libérale
  • 1995: Un ou des fascismes dans l’Europe de l’entre-deux-guerres ?
  • 1994: Les migrations dans le monde (1880-1929)
  • 1986: En quel sens peut-on parler d’une crise de la conscience et de la culture européenne entre les deux guerres mondiales ?
  • 1975: Comparez la société française en 1848 et en 1914

Mathématiques

Physique-Chimie

Sciences de l’ingénieur

Sciences économiques et sociales

  • 2015: L’intégration économique et monétaire: étapes et conditions de réussite du processus
  • 2014: La mobilité sociale intergénérationnelle est-elle « en panne » ?
  • 2012: Croissance économique et volume de l’emploi – Rapport du jury
  • 2011: La flexibilité du marché du travail est-elle inéluctable dans les pays développés ? – Rapport du jury
  • 2010: La mobilité sociale en France depuis le milieu du XXème siècle: mythe ou réalité ? – Rapport du jury
  • 2009: L’État doit-il intervenir dans la vie économique ? – Rapport du jury
  • 2008: Le lien social est-il en crise ? – Rapport du jury
  • 2007: La croissance économique et le développement durable sont-ils conciliables ?
  • 2006: Le goût du travail détermine-t-il les choix de l’entreprise ?
  • 2005: Innovation et croissance
  • 2004: Investissement et emploi
  • 2003: Protection sociale et compétitivité
  • 2002: Croissance économique et inégalités sociales
  • 2001: L’action collective face à l’ouverture croissante des économies
  • 1999: Organisation du travail et croissance économique
  • 1998: L’État et les échanges internationaux

Sciences et techniques sanitaires et sociales

Sciences de la Vie et de la Terre

Arts plastiques

  • 2015: Célébrer, poétiser, critiquer, recomposer le banal. En vous inspirant du document visuel fourni, prenez position par rapport à l’énoncé et proposez une réalisation plastique en jouant des dessus et des dessous du l’œuvre et du lieu. Document : Claes Oldenburg et Coosje Van Bruggen, La bicyclette ensevelie (détail), acier inoxydable, aluminium plié et peint, résine laquée, commande publique, Paris, Parc de la Villette, 1990. Remarques : Sculpture de cinquante mètres de long, comprenant quatre parties visibles d’une bicyclette (un guidon avec sa sonnette, une selle, une pédale et un morceau de roue).
  • 2011: En vous inspirant de la définition du vertige qui figure dans le Petit Robert (Vertige: du latin vertigo « mouvement tournant ». Impression par laquelle une personne croit que les objets environnants et elle-même sont animés d’un mouvement circulaire ou d’oscillations et qui peut s’accompagner de troubles de l’équilibre; éblouissement, étourdissement, tournis) et des données plastiques de Charivari (huile sur toile de Laura Knight, 1928), réalisez une production bidimensionnelle au format 65×50 cm qui exprimera votre vertige.
  • 2008: Las Vegas: à vos jeux! (photographie de Martin Parr) – En prenant appui sur les éléments iconiques du document, sur ses éléments plastiques et sur ses jeux spatiaux, il vous est demandé de réaliser une production bidimensionnelle qui rendra visible et manifeste votre propre univers du jeu. (lien externe vers le site du CRDP d’Aquitaine)
  • 2004: Dessin réalisé à partir d’un instantané du photographe Nan Goldin « CZ et Max à la plage » de 1976 (lien externe vers le site EducNet)
  • 2002: Marc Le Mené (né en 1957), Autoportrait télévision (tirage argentique) et Gabriel Metsu (1629-1667), Femme lisant une lettre (huile sur toile) – Ces deux œuvres donnent à voir des espaces directement perceptibles, mais aussi des univers plus intimes. Faites apparaître les vôtres.
  • 2001: Image saisie sur le net, détail d’une nature morte du Caravage – L’image capte l’apparence de l’œuvre mais en propose une tout autre matérialité. Votre production plastique, bidimensionnelle, témoignera de votre appropriation de la transposition opérée par l’outil numérique et du sens que vous souhaitez lui donner.
  • 1997: Selon une démarche personnelle, avec les ressources de votre pratique, il vous est demandé une réalisation artistique, de type pictural, afin de célébrer l’anniversaire d’une personne amie.
  • 1968: Réalisation d’un vitrail pour le hall d’un aéroport.

Biochimie – génie biologique

Chimie de laboratoire et de procédés industriels

  • 2011: Chimie et alimentation (théorie) – Synthèse d’un arôme artificiel de noix de coco – Dosage de l’anéthole dans le Ricard (travaux pratiques) – Rapport du jury
  • 2008: L’acide acétique et les dérivés d’acides (théorie) – Voyage dans un pot de peinture (travaux pratiques) – Rapport du jury
  • 2007: L’azote et les composés azotés (théorie) – Le borohydrure de sodium (travaux pratiques)
  • 2006: Le chlore et les composés chlorés (théorie) – Autour de l’élément fer (travaux pratiques)
  • 2005: Du gaz de lacq aux molécules de la vie (théorie) – Autour de l’élément chrome et des ions dichromate (travaux pratiques)
  • 2004: Les alcools supérieurs (théorie) – La réaction de Sandmeyer (travaux pratiques)
  • 2003: Synthèse et propriétés du phénol et de ses dérivés (théorie) – La glycine (travaux pratiques)
  • 2002: De l’huile de ricin au nylon (théorie) – Dosage d’une eau de javel et synthèse de l’acide benzoïque par oxydation de l’acétophénone avec de l’eau de javel (travaux pratiques)
  • 2001: La vanilline (théorie) – Dosage d’une solution aqueuse d’aniline et synthèse d’un précurseur synthétique (travaux pratiques)
  • 2000: L’aspirine (théorie) – Préparation de l’acide benzylique et dosage d’un laiton (travaux pratiques)

Éducation musicale

  • 2015: Commentaire de trois partitions – Analyse musicale: Jean-Sébastien Bach, Cantate BWV 82 « Ich habe genug » – Histoire de la musique: l’idée de frontière entre musique vocale religieuse et musique vocale profane
  • 2010: Commentaire de partitions: Berio, Couperin et Wagner – Analyse musicale: Maurice Ravel, Nahandove – Histoire de la musique: L’utilisation de la musique populaire – Rapport du jury
  • 2008: Commentaire de partitions: Janequin, Mendelssohn et Boulez – Analyse musicale: Benjamin Britten – Histoire de la musique: Mario Baroni
  • 2007: Commentaire de partitions: Rossini, Bartok et Rameau – Analyse musicale et histoire de la musique: Gustav Mahler
  • 2006: Commentaire de partitions: Purcell, Richard Strauss et Haydn – Analyse musicale et histoire de la musique: György Ligeti
  • 2005: Commentaire de partitions: Falla, Mozart et Penderecki – Analyse musicale et histoire de la musique: Kurt Weill, L’Opéra de Quat’sous,
  • 2004: Commentaire de partitions: Berlioz, Varèse et Bach – Analyse musicale: Schumann – Histoire de la musique: Arnold Schönberg,
  • 2003: Commentaire de partitions: Beethoven, L. Berio et Josquin des Prés; Analyse musicale: Erik Satie; Histoire de la musique: J. Cage,
  • 2002: Commentaire de partitions – Analyse musicale: Stravinsky – Histoire de la musique: Darius Milhaud,
  • 2001: Commentaire de partitions – Analyse musicale: Debussy – Histoire de la musique: Pierre Boulez,
  • 2000: Commentaire de partitions – Analyse musicale: Berlioz – Histoire de la musique: Jean Cocteau,
  • 1999: Commentaire de partitions – Analyse musicale et Histoire de la musique: George Crumb.

Génie civil

  • 2008: Réalisation de l’extension de la station d’épuration de Marseille
  • 2002: Franchissement de la RN 141 mise à 2 fois 2 voies par la construction de deux ouvrages d’art

Génie des matériaux

  • 2010
  • 2009
    • Support de navigation routier
  • 2008
    • Lève moto hydraulique (première partie)
    • TP matériaux métalliques, organiques et céramiques + Rapport du jury (deuxième partie)

Génie électronique

Génie électrotechnique

  • 2011: Automotrice grande vitesse et ligne grande vitesse (épreuve d’admissibilité)
  • 2010: Le véhicule électrique F-City, une nouvelle solution de mobilité urbaine: étude mécanique, étude de la motorisation et de sa commande, dimensionnement du rack batterie, étude du lève vitre électrique (épreuve d’admissibilité) – La récupération d’énergie en milieu urbain (épreuve d’admission)
  • 2009: Le conservatoire de danse et de musique de Bourges: étude du chauffage et de la climatisation des bâtiments (pompe à chaleur, centrale de traitement de l’air), étude de la distribution électrique (protection du transformateur, protection des personnes, schémas de liaison à la terre), étude de l’éclairage de l’auditorium (projecteurs de scène, variation de l’intensité lumineuse des projecteurs de scène), étude du système de levage porteuses de l’auditorium (vérification du système existant, détermination d’un nouveau système de levage)
  • 2008: Microcentrale hydroélectrique du Moulin de Chigny – Le bâtiment HQE du site naturAgora
  • 2007: Le téléphérique du pic du Midi
  • 2006: L’espace nautique Jean Vauchère de Colomiers
  • 2005: Plaine de La Crau, les bergeries du soleil
  • 2004: Le robot VICTOR 6000 de l’Institut français de la recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER)
  • 2003: Le système « York » de fabrication de la neige, station de ski de « la Foux d’Allos »
  • 2002: Le parc éolien de PLOUARZEL
  • 2001: Le scooter à propulsion électrique: Scoot’Elec Peugeot Motocycle
  • 2000: Un ballon captif Aérophile
  • 1999: Le stade de France
  • 1998: Encolleuse de ruban adhésif (première partie) – Grue de chantier (épreuve pratique)

Génie énergétique

  • 2008: Étude thermique de parois à ossature bois – Production d’eau chaude basse température – Plancher chauffant – Puit canadien et échangeur à plaques (parties A, B et C)

Génie mécanique

Physique de laboratoire et de procédés industriels

Technologie et gestion hôtelière


Nouveau site internet

Ce nouveau site de l’Association des Lauréats du Concours Général remplace l’ancien site qui, mis en ligne il y a vingt ans et bien que constamment amélioré, n’était plus adapté à la diversité des terminaux modernes. Toutes les pages de l’ancien site ont été transférées sur le nouveau et les requêtes vers ces pages sont automatiquement redirigées. Si malgré tout vous constatez une erreur ou anomalie de fonctionnement, veuillez la signaler à webmaster [arobase] concoursgeneral.org

Recherche

Introduction

Bienvenue! Bienvenue sur le site consacré au Concours général des lycées et des métiers, réalisé par l'Association qui en regroupe les lauréats. Vous trouverez dans les pages suivantes des informations sur le Concours général et sur notre Association. Si vous avez des remarques à faire, des suggestions à proposer, merci de les envoyer à notre adresse secretariat [arobase] concoursgeneral.org. Si vous êtes lauréat du Concours général, ne manquez pas de consulter les pages consacrées à l'Association. N'oubliez pas que celle-ci vous rendra des services d'autant meilleurs que vous serez plus nombreux à y adhérer fidèlement. Et n'hésitez pas, surtout si vous êtes au loin, à utiliser le service Nouvelles des Confrères que nous espérons rendre vivant grâce à ce site.